Les Terminaux portables et autres périphériques personnels s’invitent en classe désormais, grâce au BYOD. La mise en place se fait de façon plutôt aisée, puisque les élèves de nos jours, sont très tôt habitués à l’utilisation des appareils électroniques avec les tablettes, le téléphone mobile comme le BlackBerry, les logiciels Ios et Android, etc.

Les enseignants étant pour la plupart de la génération Y, sont déjà habitués aux appareils connectés, et pourront s’en servir pour des activités pédagogiques, et même des projets pédagogiques.

Qu’est-ce que le BYOD ?

La mise en place du BYOD en classe

Surtout utilisé par les employés en entreprise, le BYOD permet à ces derniers, de faire des présentations et d’interagir sans fil, de leurs propres appareils mobiles. En salle de classe ou de réunion, le BYOD permet à tous de partager bien facilement les données professionnelles ou pédagogiques d’ailleurs, à partir de terminaux mobiles personnels.

Ainsi, les utilisateurs à l’aide d’appareils personnels connectés au réseau d’entreprise grâce au wifi, comme les ordinateurs portables, les smartphones et tablettes, etc., pourront communiquer, interagir et collaborer en toute sécurité avec leurs équipes.

Pour quels outils BYOD opter ?

Parmi les outils BYOD, découvrez le VPI tactile. Il peut être fixe ou mobile, et on le retrouve surtout dans les entreprises. Le vidéoprojecteur interactif tactile lorsqu’il dispose de la mobilité, peut être déplacé sur tous les sites de l’entreprise.

Son utilisation nécessite un ordinateur portable, et il est doté d’une vaste connectivité, permettant à plusieurs périphériques de s’y connecter parfois via le Bluetooth. Cependant pour une salle de classe et en matière de mobilité, un VPI tactile peut convenir, et ses atouts sont nombreux aussi bien pour les enseignants, que pour les élèves.

Ubikey, un logiciel de collaboration et de création pour les entreprises

Pour les établissements scolaires, L’écran interactif est un matériel informatique plus adapté, mais il est également utile en entreprise, lors d’une visioconférence par exemple. Il peut être un appareil de remplacement pour un TBI. Pour un usage en entreprise, il peut être doté d’applications professionnelles. Ces applications informatiques sont beaucoup utilisées en entreprise comme le logiciel Draft par exemple.

Notons que si les administrateurs laissent leurs employés venir avec leurs terminaux personnels, ces appareils connectés, ils doivent veiller à la sécurisés les données de l’entreprise.

La bonne gestion des appareils nomades et leur sécurisation sont nécessaires puisqu’ils doivent accéder aux données de l’entreprise. La sécurité des données passe par des logiciels tels que les VPN. Cela est important pour la protection des données contre les logiciels malveillants comme les malwares, ou contre les identités volés.

Déployer des appareils nomades dotés d’applications mobiles, apporte des gains de productivité non négligeable à l’entreprise. Toutefois dans de tels environnements, la gestion des appareils mobiles ne doit pas être prise à la légère car ce sont des données à caractère privé, donc des données sensibles qui sont concernés.

La politique de sécurité pour protéger les données, ainsi que le système d’information, doivent alors être une priorité. Définir une solution de gestion concernant l’utilisation des terminaux est une façon intelligente et saine pour l’entreprise et même pour l’établissement scolaire d’utiliser les outils BYOD.